Select Page

George Alexander Fuller – Notice biographique

George Fuller, près de Rapides-des-Joachims rivière des Outaouais, 2014.

George Alexander Fuller est né à Sherbrooke, au Québec, en 1927, le fils du Lieutenant G.S.B. Fuller, ancien membre du Royal Flying Corps, ayant participé à la Première Guerre mondiale, et Sadie Rose Mennie, une infirmière à Montréal.

Après ses études au High School de Sherbrooke, il obtint son immatriculation supérieure à l’université Bishop de Lennoxville, au Québec, et compléta un B.Sc. à l’université Sir George Williams (maintenant appelée Concordia) à Montréal.

L’intérêt pour l’aviation, George l’a dans le sang. Durant la Seconde guerre mondiale, il continua la tradition familiale en joignant les Cadets de l’air et en obtenant des emplois d’été chez Canadian Vickers et Avro Canada. Il servit aussi dans l’Auxiliaire de l’Aviation royale canadienne de 1952 à 1958 lorsque sa carrière l’amena à joindre l’organisation de Noranda.

Depuis, son enthousiasme pour l’aviation fut dirigé vers la recherche de l’histoire négligée des débuts de l’aviation au Canada depuis le temps des premières ascensions en ballon, tout en profitant de toutes les occasions de voler et, de le dire lui-même, « de regarder tout ce magnifique pays. » Ses travaux sont fondés sur son intérêt pour la contribution de la géographie et des chemins de fer au développement de l’aviation au Canada.

George, John Griffin et Ken Molson, ont co-signé « 125 years of Canadian aeronautics : A chronology, 1840-1965 », publié en 1983 par la Canadian Aviation Historical Society (CAHS) un livre de référence souvent cité. George contribua aussi à de nombreux articles du Journal de la CAHS. Il est également un ancien directeur de la société et fut un des membres fondateurs de la section régionale de Montréal. George a présenté ses recherches à des congrès de la CAHS et de la Northeast Aero Historians, basée aux États-Unis. Dans la région, il continue à donner de courtes présentations lors des réunions de la section de Montréal de la CAHS, sous le titre « Downwind », qui s’ajoutent à plus d’une centaine d’autres à son tableau.

Il est membre honoraire et conseiller du Musée de l’aviation de Montréal depuis 1998, année de sa fondation sous le nom de Centre canadien du patrimoine aéronautique. Il est aussi ancien membre de la Fondation Aérovision Québec et a servi au comité de sélection pour le Panthéon de l’Air et de l’Espace (Québec Aviation Hall of Fame) de 2001 à 2010.

Reconnu comme un éminent historien des débuts de l’aviation au Québec, George est fréquemment consulté par ses pairs. Il met son expérience de plus de 60 ans d’histoire de l’aviation au service des jeunes générations pour les informer et encourager á poursuivre la recherche.

 

25 mai 2017